2 mars 2018

La femme et les jeux vidéo, vraiment incompatibles?

Dans quelques jours débutera le 10ème Festival du Film au Féminin. Une édition enrichie de nombreux événements, comme les séances en réalité virtuelle, et une programmation 100% féminine autour du jeu vidéo, média qui peine à se séparer de nombreux clichés solidement ancrés. 

Et si ce n’était qu’une image? Et s’il en était tout autrement, qu’au contraire le média s’était ouvert depuis longtemps à cette moitié de l’humanité négligée? Et s’il n’en avait jamais été autrement, que les femmes avaient le droit et même l’envie de jouer aux jeux vidéo ainsi que d’en créer? En quelques questions, revenons sur la place de la femme dans le monde du jeu vidéo avec Lisa, notre animatrice gaming.


Lisa, peux tu nous expliquer la démarche qui se cache derrière l’exposition « Les filles aux manettes » qui est proposée ce mois de mars à l’Espace Gaming ?

Ce que nous voulons montrer à nos visiteurs lors de l’exposition, c’est que les personnages féminins dans les jeux vidéo ne se limitent pas aux bimbos ou aux filles en détresse mais qu’elles peuvent être des femmes fortes, indépendantes maîtres de leur destin ! Le plus de l’exposition, c’est de voir des jeux différents avec des thématiques différentes. D’ailleurs vous aurez l’occasion de voir des jeux très féministes par leur contenu et par leur réalisation.

Que penses-tu de la place de la femme dans les métiers du jeux vidéo ?

Les femmes sont en minorités dans les métiers du jeux vidéo mais elles sont de plus en plus nombreuses à essayer de se faire une place. Les développeuses, les graphistes, les scénaristes…Elles essaient toutes de se démarquer. Ce qui compte c’est le talent et non le sexe !

Tu nous racontes ton expérience en tant que gameuse ?

Étant moi-même une joueuse, j’ai pu remarquer que l’idée préconçue que le gaming est un milieu masculin est fausse. Tous les jeux sont pour les femmes et pour les hommes. Chacun a ses affinités, ses goûts, son expérience face à un jeu. Les garçons ne jouent pas qu’à des jeux de guerre mais peuvent jouer à des jeux sentimentaux, par exemple.

Petit défi, en une phrase donne-nous de ton coup de cœur de la sélection ?

 Hellblade : Senua’s Sacrifice dont le personnage principal est une femme forte et téméraire.  Le jeu est disponible jusqu’au 22 mars et je recommande vivement à tout le monde de le tester !

En savoir plus sur l’exposition « Les filles aux manettes »

Retour à la liste des articles
Quai10