fbpx
2 août 2019

Hé Quai10 ! C’est quoi ton film préféré de Tarantino?

Plus que quelques jours de patience avant la sortie du dernier Quentin Tarantino, Once upon a time in Hollywood, qui débarque dans nos salles le 14/08 ! Parce qu’il faut bien s’occuper d’ici là, nous avons demandé à la team Quai10 quel était leur film préféré de Tarantino. Et vous c’est lequel votre petit chouchou ?

MATTHIEU (DIRECTEUR) – PULP FICTION

Alors c’est un peu facile mais j’avoue que mon préféré reste Pulp Fiction. Parce que je l’ai vu dans le car pour aller à Paris avec l’école quand j’avais 14 ans et qu’on a trouvé ça juste dingue ! C’ est le premier film « barré » que je découvrais et cela peut paraitre bateau mais Pulp Fiction fait partie des films qui m’ont donné envie de découvrir le cinéma…Au retour on a regardé C’est arrivé près de chez vous…Oui, on avait des chouettes profs !

Je dois aussi bien admettre que je fais partie de cette génération qui ne peut pas faire autrement que de faire la chorégraphie du film dès que la musique se lance…Vous voyez de quoi je parle ? Et peu importe que je sois à jeun dans un supermarché ou moins à jeun dans un chapiteau à 4h du matin !

LUCILE (RESPONSABLE COM’) – THE HATEFUL EIGHT

Mon père a toujours été fan de Western… Une vraie tragédie pour moi qui détestait ça ! En découle de longues soirées pénibles, à l’époque où mon droit à choisir le programme TV n’existait pas, tout comme Facebook et Instagram, pour passer le temps! A la sortie de The Hateful Eight, il a trouvé de bon ton de m’inviter à le voir avec au cinéma, en gentille fille ( Merci Œdipe !) j’ai accepté… Et j’ai bien fait !

J’ai complétement accroché au film, au style, aux personnages, à la bande son, j’en suis sortie très enthousiaste, voire réconciliée avec le genre.  Alors, certes, je ne dirai pas que depuis, je passe toutes mes soirées avec John Wayne, mais j’ai au moins tenté ensuite l’expérience de Django Unchained !

OLIVIER (PROJECTIONNISTE) – PULP FICTION

A cette époque, je travaillais au Cinéma Paradiso. Je me rappelle avoir eu un énorme stress lors de la toute première projection de Pulp Fiction. Le film passait en salle 4 et j’étais occupé à monter un autre film en salle 2. Toutes les cabines étant équipées de caméras pour vérifier le bon déroulement de la séance en cours, je jette un œil aux caméras entre deux collages de bobines et je tombe sur la scène où Vincent (John Travolta) se fait descendre dans les toilettes par Butch (Bruce Willis). Le montage du film en salle 2 terminé, je regarde à nouveau les caméras et là, je reste figé : Vincent était de nouveau en vie !

Comme j’étais nouveau dans le métier, la première pensée qui m'est venue à l’esprit est que j'avais interverti une bobine du film ! J’ai attendu anxieusement la fin de la séance, j'ai questionné les clients à la sortie mais personne ne semblait dérangé. A l’époque je ne connaissais vraiment rien à la façon de filmer de Tarantino...Le lendemain je suis allé voir le film et j’ai compris à mon grand soulagement que je n’avais fait aucune erreur. Depuis cette anecdote, je suis un grand fan du travail du réalisateur et Pulp Fiction reste un de mes films préférés.

GAEL (PROJECTIONNISTE) – RESERVOIR DOGS

Je devais avoir 16 ans lorsque j'ai découvert pour la première fois Pulp Fiction. Une fois le "choc" de la découverte passé, j’ai immédiatement voulu découvrir Reservoir Dogs, le 1er film de Tarantino, et je me suis acheté le DVD (qui trône d’ailleurs toujours fièrement sur mon étagère). J'ai découvert un film simple mais efficace, à la fois drôle et violent, essentiellement centré sur ses personnages, bien écrits et attachants. Ce qui m’a surtout marqué à l’époque, et qui m’a marqué ensuite dans tous les autres films de Tarantino, c’est la musique ! Utiliser le génialissime morceau Stuck in the middle with you pendant une scène de torture ? Du génie !

Le cinéma de Tarantino, avec toutes ses références, a réellement été pour moi une des portes d'entrées dans le monde du cinéma dit "de genre", d'exploitation ou de série B. Une porte que je n’ai jamais regretté d’avoir poussée !

AURÉLIE (CHARGÉE DE COM’) – KILL BILL 1

2003, quelle année ciné ! Cette année-là, j’ai eu 17 ans et (enfin) la permission d’assister aux séances de cinéma de 22h. Après avoir découvert Old Boy, Mystic River ou encore le 1er volet de Pirates des Caraïbes en séance tardive à Imagibraine, je découvrais, dans la plus petite salle du complexe, le 1er volet de Kill Bill. Coup de foudre immédiat !

J’avais aimé la gouaille de Pulp Fiction, j’avais aimé le panache de Reservoir Dogs mais sans commune mesure avec ce délice visuel et musical avec Uma Thurman en tête d’affiche ! Une jubilation que je ne suis pas prête d’oublier et que je n'ai pas souvent retrouvée depuis. J’attends donc le nouveau film de Tarantino avec énormément d’impatience...

Dernière date de notre Cycle Tarantino avec Pulp Fiction ce lundi 05/08 à 20h Côté Parc !

Once upon a time in Hollywood est à découvrir au Quai10 en v.o.st.fr. dès le mercredi 14/08

Retour à la liste des articles