fbpx
Cinéma

Sympathie pour le diable

Sarajevo, novembre 92, sept mois après le début du siège. Paul Marchand, journaliste, tente de témoigner d'une guerre fratricide, du quotidien des 400 000 habitants pris en otages par les troupes serbes sous le regard impassible de la communauté internationale. Provocant il inscrit sur sa voiture les fameux MORITURI TE SALUTANT et DON'T WASTE YOUR BULLET I'M IMMORTAL.

Entre l'objectivité journalistique, le sentiment d'être inutile et un certain sens du devoir, face à l'horreur et à l'injustice de ces victimes innocentes, Paul Marchand prendra parti. « Dans le souffle chaud des explosions, dans l'odeur solennelle du sang et de la poudre, j'étais enfin chez moi. Chaque matin j'appareillais vers la mort dans mon voyage de destruction. Journaliste, je devais raconter avec des mots de ruines, dans une langue inachevée, que les guerres ne sont rien d'autre qu'un peu de bruit sur beaucoup de silence, un fracas passager quand le silence devient trop insupportable… Un rêve de monde meilleur, même si le rêve est obscène et turbulent. »

Ce qu’en dit la presse : 

  • Une plongée sans filtre dans l’enfer de la guerre [Le Figaro]
  • Guillaume de Fontenay signe un film jouant sur l’immersion et le conditionnement du spectateur. Sans sacrifier la dimension géopolitique de cette tragédie et la façon dont elle fut longtemps minorée à l’étranger, abandonnant les populations civiles à un sort funeste. La nervosité de la mise en scène, le cadre resserré au format carré et le tranchant du montage provoquent l’anxiété et la tension. Remarquable [L’Obs]
Version: V.O.F.
Réalisateur: Guillaume de Fontenay
Acteurs: Niels Schneider, Vincent Rottiers, Ella Rumpf
Date de sortie: 27/11/2019
Durée: 1 heure 42 minutes
Genres: Dramatique,

Partagez

Vous pourriez aussi aimer